Comment estimer soi-même le prix de son bien immobilier ?

  • -

Comment estimer soi-même le prix de son bien immobilier ?

L’estimation d’un bien immobilier est une étude permettant d’évaluer un bien immobilier en vue de fixer le prix le plus juste. Or, faire estimer son bien implique des coûts parfois conséquents. D’où naît l’engouement des particuliers pour la réalisation de cette opération à eux tout seuls. Mais comment estimer soi-même le prix de son bien immobilier ?

Estimer soi-même le prix de son bien immobilier : les facteurs à considérer

 

A voir aussi : Quand faut-il renégocier son prêt immobilier ?

Pour estimer soi-même le prix de sa maison ou de son appartement, il existe bien des critères à prendre en considération. En effet, on s’appuie souvent sur certains facteurs qui influent le prix d’un bien immobilier.

Notons que l’estimation de bien immobilier permet de :

A voir aussi : Nue propriété, pleine propriété : quelles sont les différences ?

  • Fixer le bon prix conforme à la réalité du marché.
  • Connaître la véritable valeur d’un bien immobilier.
  • Valoriser le bien en vue d’augmenter sa valeur.

Faire une estimation juste de son bien immobilier est indispensable pour éviter de sur-estimer ou bien de sous-estimer la valeur de l’appartement ou de la maison. Raison de plus pour ne pas prendre cette étude à la légère. Il faudrait commencer par faire une liste de tous les facteurs qui entrent en jeu dans l’estimation d’un bien :

  • L’état général du bien.
  • La surface habitable.
  • Le nombre de pièces.
  • La valeur vénale.
  • La date de construction.
  • Les travaux effectués ou le coût des futurs travaux.
  • La situation géographique du bien.
  • L’environnement du bien.

Ce sont les principaux facteurs d’estimation du bien.

Estimer soi-même le prix de son bien immobilier : mettre en avant ses atouts

Pour l’estimation de la valeur d’une maison ou d’un appartement, certains critères sont à considérer. L’important est de bien mettre en avant les atouts de son bien immobilier afin de connaître sa valeur. Il faut prendre le temps d’évaluer chaque détail du bien et ses caractéristiques. Ses atouts peuvent être :

  • L’exposition
  • L’étage.
  • Les annexes.
  • Etc.

Pour les annexes, il peut s’agir de :

  • Un balcon.
  • Un parking.
  • Un ascenseur.
  • Une cave.

Mais les atouts peuvent être aussi bien :

  • La sécurité.
  • Une vue agréable.
  • Aucun vis-à-vis.
  • Le calme.

Tout cela doit être pris en compte dans l’estimation du prix de sa maison ou de son appartement. Il faut aussi savoir que la surface d’un appartement peut être aussi considérée comme un atout. On peut alors étudier la surface du bien immobilier. La majorité des acquéreurs recherchent des petites surfaces comme :

  • Un appartement T2.
  • Un studio.

Mais d’autres visent les grandes surfaces telles que :

  • Les maisons.
  • Les maisons avec jardin.
  • Les appartements T3 ou T4.

Une fois qu’on a identifié tous les atouts du bien, il faudrait aussi relever ses défauts en vue de les améliorer.

Estimer soi-même le prix de son bien immobilier : le dossier de diagnostic immobilier

Le dossier de diagnostic immobilier est un point important qui influence aussi le prix d’un bien immobilier. En fonction du résultat du diagnostic immobilier, on peut alors fixer le prix correct. Ce diagnostic permet d’évaluer l’état général du bien immobilier. Mais ce qui intéresse le plus les acquéreurs c’est le DPE ou le Diagnostic de Performance Énergétique.

La performance énergétique d’un bien immobilier est essentielle dans l’estimation immobilière. Plus sa performance énergétique est élevée, plus le bien aura de la valeur. Avec le prix de l’énergie toujours en hausse, la plupart des acquéreurs visent les biens qui dépensent moins d’énergie et parfaitement isolés.

Estimer soi-même le prix de son bien immobilier : étudier le marché local

L’estimation d’un bien immobilier passe par différentes étapes mais le principal est l’étude du marché local. En étudiant le marché, on pourra alors :

  • Connaître le prix pratiqué pour le type de bien estimé.
  • Connaître le prix de l’immobilier au m2.
  • Comparer son bien aux nombreuses ventes.
  • Comparer son bien aux offres similaires.