Quel salaire pour investir dans l’immobilier ?

  • -

Quel salaire pour investir dans l’immobilier ?

Investir dans la pierre promet d’être avantageux pour la plupart des investisseurs. Il est possible tout de même d’investir dans l’immobilier avec un petit salaire à condition de percevoir un revenu stable. Mais quel salaire pour investir dans l’immobilier ?

Un petit salaire pour investir dans l’immobilier

 

Cela peut vous intéresser : 4 idées reçues sur l’achat et la location de murs commerciaux

Il faut bien évidemment avoir un emploi pour pouvoir investir dans l’immobilier. Sachez que l’investissement immobilier passe par l’acquisition d’un bien immobilier et donc, par une demande de prêt immobilier. À ce titre, investir dans l’immobilier nécessite une stabilité financière et professionnelle. 

Cependant, aucune loi n’applique des restrictions ou des conditions sur les revenus d’un investisseur. Mais les banques imposent tout de même certains critères avant de valider une demande de prêt immobilier. 

A lire en complément : Nue propriété, pleine propriété : quelles sont les différences ?

Même avec des faibles revenus, il est possible d’investir dans la pierre. D’ailleurs, il faut bien garder en tête que si les investisseurs sollicitent un prêt immobilier, c’est parce qu’ils n’ont pas les moyens de financer leur projet d’achat.

Aussi, pour investir dans l’immobilier, on peut toujours démarrer avec un petit salaire. De nombreuses options sont d’ailleurs possibles telles que le :

  • SCI ou Société Civile Immobilière.
  • Le crédit-vendeur particulier.
  • L’achat des petits biens et pas chers.
  • Opter pour la location saisonnière.

Ce sont des solutions possibles qui permettent à un investisseur de lancer son projet d’investissement même avec un faible salaire. L’important est donc de :

  • Avoir une stabilité professionnelle.
  • Être fiable aux yeux des banques.
  • Bien gérer son épargne.
  • Demander un petit prêt.
  • Débuter par une location saisonnière.
  • Acheter un bien immobilier avec une surface restreinte.

Même un studio est toujours rentable du moment qu’on sait bien cibler sa clientèle au cours d’une période de l’année.

Avec moins de 2.500 € de salaire pour investir dans l’immobilier

Selon un sondage, près de 63% de Français investissent dans la pierre avec un salaire inférieur à 2500 €/mois.

Il serait donc possible d’acheter un appartement de 100.000 € avec un salaire d’au moins 2500 €/mois. On pourra ensuite le mettre en location pour rembourser ses dettes. Cependant, un faible revenu correspond à un montant de prêt moins important.

La banque tient en compte :

  • Le taux d’endettement de l’emprunteur.
  • Sa capacité d’emprunt.
  • La durée du remboursement du prêt.

Elle va d’abord évaluer la capacité d’endettement de l’emprunteur en calculant :

  • Le revenu net mensuel de l’emprunteur.
  • La mensualité qu’il doit payer.
  • Le reste à vivre.

Ainsi, si le reste à vivre est très faible, elle va soit annuler la demande de prêt immobilier, soit faire baisser le montant du prêt. Ainsi, il faut savoir que même avec un petit montant de prêt immobilier, il est possible de réussir un investissement dans la pierre et ensuite de diversifier son activité.

Aucune condition de salaire pour investir dans l’immobilier

Certaines banquent n’imposent pas de conditions strictes sur le salaire minimum qu’un emprunteur doit avoir pour investir dans l’immobilier. Cependant, elles peuvent exiger le motif d’une telle acquisition. S’il s’agit d’un simple achat immobilier, elles imposent des revenus minimums. En revanche, s’il s’agit d’un achat pour location, les banques sont beaucoup plus flexibles sur :

  • Le montant d’emprunt.
  • La durée de remboursement.
  • Le revenu de l’emprunteur.

Si le motif du prêt immobilier est d’investir dans un logement locatif, l’effort mensuel sera alors compensé par les loyers. Ainsi, les établissements bancaires seront rassurés quant à la capacité de remboursement. Les loyers serviront alors à rembourser la mensualité et ainsi, l’emprunteur ne touchera pas à son revenu.

Quoi qu’il en soit, avec un faible revenu, un emprunteur ne pourra pas toucher une somme conséquente. Il sera dans l’obligation d’acheter un bien ancien. D’ailleurs, il est possible de nos jours de trouver plusieurs aides financières pour la rénovation de bien immobilier. Il ne reste plus qu’à choisir l’aide financière qui répond à ses exigences en matière de rénovation.